Articles de Thibault Isabel

Revue Eléments, Rébellion, Art Croissance, Le Spectacle du Monde...

> Accédez ici aux articles de Thibault Isabel pour la revue Krisis.
Accédez ici aux entretiens de Thibault Isabel (Philitt, Rébellion...)



Elémentsn n°160: L'OTAN, Thibault Isabel
Eléments n°160 article de Thibault Isabel et Pascal Esseyric - l'OTAN: Retour sur un anniversaire oublié

Eléments: L'infréquentable Marcel Gauchet, Thibault Isabel
Eléments n°160 - L'infréquentable Marcel Gauchet, article de Thibault Isabel

Eléments, Etats-Unis, article de Thibault Isabel
Primaires américaines: Les clowns contre l'establishment

Eléments: Krisis à la découverte des socialismes. Thibault Isabel
Eléments n°158 - Krisis: A la découverte des socialismes, entretien avec Thibault Isabel








 Le grand retour de l'ordre moral néo-bourgeois, par Thibault ISABEL









En réalité, il n’existe pas plus d’« Occident » unitaire que d’« Orient » homogène. Quant à la notion  d’« Occident chrétien » elle a perdu toute signification depuis que l’Europe a majoritairement versé dans l’indifférentisme et que la religion y est devenue une affaire privée. L’Europe et l’Occident se sont totalement disjoints – au point que défendre l’Europe implique bien souvent de combattre l’Occident. Ne se rapportant plus à aucune aire géographique ni même culturelle particulière, le mot « Occident » devrait en fait être oublié. 
Parlons donc plutôt de l’Europe.(...) L’Europe paraît aujourd’hui en déclin sur tous les plans. L’Europe n’est pas seulement l’« homme malade de la planète économique » (Marcel Gauchet). Elle connaît une crise sans précédent de l’intelligence et de la volonté politique. Elle aspire à sortir de l’histoire, portée par l’idée que l’état présent des choses est appelé à se maintenir indéfiniment, qu’il n’en est pas d’autre possible, et surtout qu’il n’en est pas de meilleur.(...)
Quand une culture s’achève, une autre peut toujours la remplacer. L’Europe a déjà été le lieu de plusieurs cultures, il n’y a pas de raison qu’elle ne puisse pas être encore le foyer d’une culture nouvelle, dont il s’agit alors de déceler les signes avant-coureurs. Cette nouvelle culture fera suite à la précédente, mais n’en sera pas le prolongement. Plutôt que de verser dans des lamentations inutiles, il vaut mieux avoir le regard assez aigu pour voir où – dans quelles marges – croît ce qui permet de garder espoir.



Elements-139.jpg
Au sommaire

Dossier : Le déclin de l'Occident

Par Dominique Venner, Hervé Juvin, Jean-François Mattéi, Georges Corm, Costanzo Preve. 


Et aussi...

• Immigration, l’armée de réserve du capital, par Alain de Benoist

Dans un texte très argumenté, Thibault Isabel analyse "le grand retour de l’ordre moral néo-bourgeois". Polémia





Extrait d'Eléments n° 139

____________________________________________________________________________________________________



Sur la pensée chinoise




____________________________________________________________________________________________________



Sur la violence
"On notera, outre les nombreuses notes de lecture de la rubrique "cartouches", un entretien passionnant avec l'essayiste lillois Thibault Isabel qui nous parle de son dernier ouvrage Le paradoxe de la civilisation"  Méridien Zéro, à propos du numéro 137 de la revue Eléments :


____________________________________________________________________________________________________

Sur le populisme

THIBAULT ISABEL ESQUISSE CE QUE POURRAIT ETRE 
UN PROGRAMME POPULISTE

UN ARTICLE A LIRE DANS DANS CE MÊME NUMERO 112 D'ELEMENTS





Replacé dans sa perspective propre, le populisme a d’autant plus d’avenir que la politique institutionnelle en a de moins en moins. Dès à présent, il est le seul à pouvoir synthétiser l’axe justice sociale-sécu­rité qui tend à supplanter l’axe gauche-droite ou les conflits sociaux d’un type plus classique. C’est en cela qu’il offre une alternative par rapport à l’hégémonie néolibérale, fondée sur la seule politique repré­sentative. En offrant de revigorer la politique locale grâce une concep­tion responsable de la démocratie participative, il peut jouer un rôle libérateur. Il retrouverait ainsi son rôle d’origine : servir la cause du peuple.





Commentaire publié suite à la parution de cet article 
"Merkwürdigerweise handelt es sich bei diesen ausgeklammerten Themen fast stets um die entscheidenden Lebens- und Zukunftsfragen des Volkes. In Frankreich hat dieses Unbehagen, so Paul Masquelier, zuletzt die Linke im Präsidentschaftswahlkampf erfahren müssen, als in der Stichwahl als Gegenkandidat für Jacques Chirac vom Wähler nicht der Sozialist Lionel Jospin bestimmt wurde, sondern Jean-Marie Le Pen. Die Linke habe sich längst vom Volk verabschiedet, und das Volk hat ihr gezeigt, was es davon hält. Die Linke, so Masquelier, trifft diese Abwendung vom Volk deshalb in ganz besonderem Maße, weil der Sozialismus ja ursprünglich eine genuin populistische Bewegung war. Die Hinwendung der Linken zu New Labour, der „Neuen Mitte“ und zu den Ideen des Globalismus führt deshalb bei ihr zu besonders schweren Konsequenzen." Article "Die Sache des Volkes"
Publié dans Junge Freiheit.




____________________________________________________________________________________________________

Sur la question de la transmission des valeurs
Société sans pères...
...Enfants sans repères

Thibault Isabel pose les enjeux du débat :
Pourquoi les pères ne transmettent plus rien à leurs enfants ?
Et si les hommes et les femmes voulaient bien se reconnaître ?
Deux articles à lire dans le numéro 121 d'Eléments (pp 24-38).








____________________________________________________________________________________________________


Sur la question du sens à donner au sport


Revue Elements. Sport. Le paradoxe de la civilisation. Thibault Isabel. Krisis Diffusion.

Revue Elements. Sport. Le paradoxe de la civilisation. Thibault Isabel. Krisis Diffusion.


Revue Elements. Sport. Le paradoxe de la civilisation. Thibault Isabel. Krisis Diffusion.

Dopage, Sport. Le paradoxe de la civilisation. Thibault Isabel. Krisis Diffusion.
Une analyse de ces articles à lire ici


____________________________________________________________________________________________________


Sur le cinéma hollywoodien

Miroir du monde, le cinéma américain a illustré le passage global des États-Unis d'une posture existentielle dépressive à une posture mégalomaniaque.Entre la méfiance et le doute caractéristiques des années 1980 et l'euphorie triomphaliste des années 1990, il est ainsi passé d'un extrême à l'autre. Mais il s'est surtout appuyé en dernier ressort sur une vision paranoïaque des relations humaines, au point de faire apparaître le style «paranoïde» comme le trait culturel dominant des États-Unis.

Un livre capital pour comprendre l'Amérique de George W. Bush et décrypter son cinéma. 
Le Labyrinthe.

____________________________________________________________________________________________________


Sur la postmodernité et la virtualisation




Cassons le virtuel ! Un article à lire dans le numéro 119 de la revue Eléments => www.revue-elements.com



____________________________________________________________________________________________________


Sur les deux régimes qui pourraient être désignés d'un point de vue typologique comme
> La république localiste et communautarienne 
> Le centralisme universaliste et libéral



















____________________________________________________________________________________________________


Sur la question de la violence

Eléments numéro 137

____________________________________________________________________________________________________



Sur la notion de double fêlure


Poursuivant, depuis une quinzaine d’années, une réflexion sur les conditions de la civilisation, l’essayiste Thibault Isabel diagnostique, chez notre contemporain, une «double fêlure».


Il est, d’une part, coupé de tout enracinement communautaire et, d’autre part, «privé d’identité, de sorte qu’il ne sait plus qui il est». En cause: la marchandisation du monde, mais aussi la désincarnation de l’Etat centralisé français, réduit à une abstraction, à la fois omniprésent et impuissant. L’Etat ne fait plus le lien entre les communautés vivantes – elles-mêmes désintégrées par la perte des repères et l’effacement des transmissions –, pas plus qu’il ne met en forme le peuple. L’homme se noie ainsi dans l’anomie des multitudes. Pis: alors qu’autrefois, la pauvreté n’était pas un obstacle à l’intégration, elle est, désormais, synonyme de relégation, donc d’isolement accru. «Nous vivons à l’ère des individus anonymes et des masses impersonnelles. Les projets collectifs n’ont plus guère de sens dans un tel cadre», souligne Thibault Isabel. Et le muticulturalisme affiché n’est qu’un relativisme culturel consistant à ne s’identifier à rien, et surtout pas aux formes culturelles dont nous avons hérité. Il s’agit, en réalité, d’une forme de nihilisme caractéristique de cette civilisation «à bout de souffle» qu’est devenue la civilisation occidentale. Suivant les traces de Slavoj Zizek, l’auteur dresse un bilan. Mais il fait mieux que cela: il ouvre des pistes. En psychologie, il nous amène, ainsi, à redécouvrir Otto Rank, dissident de Freud, ou encore Heinz Kohut. Il nous entraîne aussi, après François Jullien, sur les pas de la pensée chinoise, ou, encore, de manière plus charnelle, nous invite à redécouvrir les vertus du sport populaire, tout comme celles de l’art populaire. 


Une invitation à ne pas désespérer. PLV. Article de mars 2012.






____________________________________________________________________________________________________




Sur la crise de l'homme moderne

La crise de l'homme moderne

Réflexions sur la violence

Suicide et mal de vivre
à l'ère de l'hypermodernité






Revue Rébellion. Le paradoxe de la civilisation. Thibault Isabel. Krisis Diffusion.
Revue Rébellion. Le paradoxe de la civilisation. Thibault Isabel. Krisis Diffusion.



____________________________________________________________________________________________________


Thibault Isabel : L’épuisement consumériste de la civilisation occidentalLe Revue Rébellion (n°54, été 2012) fêtait ses dix ans de combat éditorial. 
Au sommaire du numéro, dans la rubrique Société, deux articles à lire ou relire:
Qu'est-ce que l'autorité? par Thibault Isabel  
et

Une décennie rebelle (Metapo Infos)
  
L'esquisse d'une éducation non conformiste dans la pensée de Confucius par Thibault Isabel.









L'esquisse d'une éducation non conformiste dans la pensée de Confucius, Thibault Isabel.












Thibault Isabel: Le socialisme alternative à la gauche libérale
Le socialisme comme alternative à la Gauche libérale
Sur le socialisme


Thibault Isabel: Le socialisme païen de Louis Ménard
Le socialisme païen de Louis Ménard


Thibault Isabel - Revue Rébellion: activisme en temps de crise
Rébellion 70


Rébellion, Thibault Isabel, Ravachol : Le fossoyeur du vieux monde
Ravachol, le fossoyeur du vieux monde

 Rébellion 75, Krisis Diffusion, Le socialisme originel, espoir pour demain (Thibault Isabel)